Bullet Time

Toujours avec ma table de FallOut, mais je copie-colle du rapport de la partie pour ne faire aucune erreur cette fois '^^

Rendu là, mon groupe participe à la défense d'un avant-poste de marchants, régulièrement attaqué par des pillards entre 18 et 21H...

18H, les gardes sont postés à la porte, les joueurs sont dispersés sur les murs, l'assassin-sniper a grimpé dans un mirrador artisanal. 18H, il ne se passe rien... 19H non plus, et la nuit commence à tomber. 20H, commence à faire noir mais... quedal. Et puis, finalement, la nuit a dressé son manteau d'obscurité sur les lieux, et le sniper aperçoit quelque chose bouger à la périphérie de son champ de vision. Test de perception réussi, il distingue 8 pillards et donne l'alerte, avant de braquer son fusil sur eux. Et là, c'est le FESTIVAL. Totalement incroyable.

Premier tir à 600 mètres, headshot, oneshot. Le pillard s'écroule tandis que sa tête vole à côté. Second tir pendant que les assaillant se rapprochent, second critique, perte de conscience après que le tir lui ait transpercé l'oeil gauche et la boite crânienne sans le tuer, le gratifiant de violentes convulsions. Arrivés à portée de tir relative, les pillards commencent à balancer des rafales imprécises pour le forcer à se mettre à couvert. Mais en fait... il réussi son test de physique, n'est pas touché, et nous fait un troisième critique de suite ! Bien sûr, il tue la cible sur le coup... Grlmrrlllmrlmrmlrmlr... Un autre round se passe avant que les pillards ne soient à portée des armes conventionnelles et ils continuent à canarder la position de Jimmy Poetix qui... effectue une réussite critique (...) sur son jet de physique et un 01 (...) pour toucher la tête d'un autre adversaire. Les balles fusent autours de lui, semblant même l'éviter, il voit le monde au ralentit, appuie sur la gâchette, et loge une balle entre les deux yeux d'une autre victime. 5 réussites critique d'affiliée, 4 morts et aucune blessure...

#1

[Mode chiant =ON]

Il appuie sur la gâchette? On ne peut pas appuyer sur la gâchette sans démonter l'arme. La pièce sur laquelle on appuie pour tirer se nomme la détente.

[Mode chiant =OFF]

Sinon, c'est vraiment un coup de bol ignoble.

Posté par ElodieHiras , le 31/05/2010 à 15:16 (Signaler un abus)

#2

T'est vraiment sûr que c'est du bol ?

Il s'agissait de ses dés personnels, a tu tester ses dés ?

Ou alors lance t'il toujours ses dés de la même façon ?

(en bref est ce qu'il sait tricher avec des dés ?)

Posté par le rôliste anonyme , le 4/07/2010 à 23:19 (Signaler un abus)

#3

Je vérifiais à chaque fois, éberlué... ;)

Posté par Eleni , le 1/09/2010 à 22:30 (Signaler un abus)

#4

N'empêche que c'est vachement classe: pour une fois qu'un sniper de jeu de rôle fait autre chose que manquer ses coups...

Posté par Falkhar , le 16/08/2011 à 21:21 (Signaler un abus)

Un petit commentaire ?
Les commentaires postés par des rôlistes non identifiés doivent être modérés avant d'être publiés.

Question anti-bot (réponse en toutes lettres et en minuscules) :

Combien font trois fois cinq ?