La bonne phobie, au bon moment

Je n'ai fait que quelques parties de Cthulhu, trop peu au vu du plaisir que j'ai pris à jouer à chaque fois. Cette histoire date de ma toute première partie Cthulhu où en plus, j'étais MJ. J'avais pris un des scénars de base pour limiter la casse. Le groupe de joueur était … je pense qu'il pourrait faire l'objet d'une histoire à lui tout seul tiens. Enfin, on arrive à la fin du scénar, les PJ sont dans une espèce de cabane et se font attaquer par des zombies. Il y a une chef zombies, étais ce une goule ? Je ne me rappelle plus. Dans le scénar il était prévu qu'en cas de difficulté pour les monstres, la chef zombie lance un pouvoir puissant d'appel mental qui forçait un pj a venir la rejoindre pour qu'elle le bouffe.

La dernière rencontre commence et à un moment ou un autre, un des PJ succombent à une phobie. Je me souviens plus exactement les règles pour décider de sa phobie, mais bon, je tire les dés, je regarde dans la table, hop, phobie des femmes. Bon, ok. Il prend ça en compte. Les zombies continuent à déferler sur la cabane, les pj résistent par miracle, la cheffe s'énervent et lance son appel de séduction surpuissante sur... le mec qui a la phobie des femmes (pour les big sorts comme ça, si le pnj n'a pas de bonne raison de cibler un PJ en particulier, je décide de qui est ciblé en lançant un dés).

La coïncidence était tellement belle, il avait évité la mort de tellement peu que j'ai décidé que sa phobie des femmes étaient tellement forte qu'elle brisait l'appel. Il s'est juste retrouvé inconscient, à mouiller son pantalon, jusqu'au bout de la rencontre.

Un petit commentaire ?
Les commentaires postés par des rôlistes non identifiés doivent être modérés avant d'être publiés.

Question anti-bot (réponse en toutes lettres et en minuscules) :

Quelle est la couleur des oranges ?