Le fils vraiment pas prodigue

Continuons avec les pnj qui sont plus un poids qu'une aide. Celui-ci est encore un de mes classiques dans les scénarios comportant une partie escorte de cargaisons. Les joueurs se retrouvent à se faire engager par un riche marchand (ou autre) qui leur demandent d'amener à pont port une cargaison importante. Le contrat comprend que le fils du dit marchant devra les accompagner. Soit parce que c'est le seul à connaître la personne à qui il faut livrer, soit parce que son père veut l'aguerrir et que c'est une condition pour être payer.

Malheureusement pour nos héros, le fil est toujours un bon à rien, un pleutre et un soiffard. La moitié des mésaventures qui leur arriveront seront de son fait. Un des chevaux de trait a été égaré et les héros laissent les autres à la garde du personnage , quand ils reviennent ils le trouveront complètement saoul, en train de discuter avec l'unique cheval qui ne s'est pas enfuis. Qu'ils doivent progresser silencieusement pour une raison ou une autre, et il se met à beugler une chanson paillarde, etc,etc.

Il lui est même arrivé, une fois, de se tromper de personne lors de la livraison et de livrer la précieuse cargaison à des bandits. (ce qui a valu à ce gentil pnj un nez cassé par un pj furax et a donné lieu à une grande mission pour retrouver les bandits et récupérer la cargaison)

Un petit commentaire ?
Les commentaires postés par des rôlistes non identifiés doivent être modérés avant d'être publiés.

Question anti-bot (réponse en toutes lettres et en minuscules) :

combien font deux plus deux ?