Bonne petite créature...

Nouvelle table d'Anima dans mon club de jeux de rôles. Le master, grand fan de Final Fantasy plante le décors : le groupe a été engagé au second scénario par Tol Rauko, une organisation rivale à l'Inquisition, pour rassembler 7 cristaux anciens qui permettront de sceller les pouvoirs d'un homme en marche de devenir l'être le plus puissant de Gaïa. Évidemment, ces cristaux se trouvent dans des temples encerclés de camps ennemis, bourrés d'énigmes et toutes gardés par un gardien lié à l'arbre sephirotique.

Et parlons-en, de gardien. Premier temple. On réussi à entrer discrètement sans alerter le camp de l'armée impériale, on passe la première énigme (très Zelda, avec 4 statues dont le mouvement de l'une fait bouger les autres d'une certaine façon, avec une configuration particulière à obtenir : 45min). Bref, on arrive dans une grande salle avec colonnes et un trou dans le plafond. La température monte. Une lueur rouge descend du trou. Et BAM. Un Efreet, sorte de grosse brute enflammée avec une hache qui fait trois fois ma taille, tombe en plein milieu du groupe.

Le tao fait un bon de trois mettre et lui colle une latte. Le géant rigole. Ah ouais. Il attaque et manque de tuer un PJ qui esquive de justsse. Ouf. Et là, paladine noire, je tente un jet de domination (n'ayons peur de rien, j'avais 110 et il fallait faire plus de 300). Et bah... deux jets ouverts plus un troisième jet et je montais à 347. MJ Dépité.

J'amène la créature à venir s'agenouiller devant moi, lui caresse le front sans me faire bruler par ses flammes, puis sort mon épée et lui transperce le cou de haut en bas. Et Vlan. Mouhahahahah.

Depuis, le MJ ne mets plus de créatures surnaturelles. J'suis vexé.

Un petit commentaire ?
Les commentaires postés par des rôlistes non identifiés doivent être modérés avant d'être publiés.

Question anti-bot (réponse en toutes lettres et en minuscules) :

combien font deux plus deux ?